EP veille n°105 – juillet 2013

Capacités au travail, réforme de la formation professionnelle, Bien-être et efficacité au travail

(Sujet n°1) : L’approche par les capacités de Sen ouvre de réelles perspectives pour développer des environnements professionnels qui génèrent la performance opérationnelle attendue et permettent aux personnes et aux équipes de donner le meilleur d’elles-mêmes en offrant des possibilités pour satisfaire leurs besoins d’accomplissement et d’épanouissement. A quelles questions et à quels défis cette approche confronte-t-elle les entreprises ?

(Sujet n°2) : Veiller à associer modernisation des dispositifs et professionnalisation des acteurs est le véritable enjeu d’une réforme réelle et utile de la formation professionnelle. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Entreprise&Personnel a décidé, avec ses adhérents, de s’y investir et d’être force de propositions.

(Sujet n°3) : En février 2010, Henri Lachmann, Christian Larose et Muriel Pénicaud remettaient le rapport « Bien-être et efficacité au travail ». Trois années après, dresser un bilan de situation nous paraît d’autant plus opportun que les partenaires sociaux sont en négociation sur la qualité de vie au travail et ont soumis à signature un accord. Vous (DRH adhérents d’E&P) avez été nombreux à répondre à notre enquête bilan menée en partenariat avec l’Université Laval à Québec et l’Anact, ce qui nous permet aujourd’hui de partager avec vous sur là où en sont les entreprises sur ce sujet en 2013, et quels sont les principaux enseignements à en tirer ?