EP veille n°125 – décembre 2015

Mobilité des cadres et Territoire Zéro Chômage de longue durée

(sujet n°1)

En France, la mobilité des cadres apparaît comme une injonction d’ordre managérial et sociétal, tenace depuis plusieurs années. Les salariés sont ainsi sommés par les entreprises d’être les « acteurs de leur mobilité et de leur parcours professionnels » et les acteurs RH d’accompagner ces mobilités dans un contexte sous tension. Les pouvoirs publics posent la condition de la « sécurisation des parcours professionnels », et le législateur produit une surabondance d’outils au risque de les rendre peu lisibles, d’en empêcher leur appropriation, et de ne traiter que l’obligation légale associée. Le « tous mobiles » peut-il devenir réalité ? De récentes publications nous amènent à revisiter la question…

Le Compte personnel d’activité, tel un outil structurant, permettra-t-il à cet impératif grandissant du « tous mobiles » de s’incarner ? Et d’accompagner, de soutenir davantage les politiques de mobilités que ne l’ont permis les précédents dispositifs ? Ou bien les solutions seraient-elles à chercher ailleurs ?

 

(sujet n°2)

L’expérimentation « Territoire Zéro Chômage de longue durée » initiée par ATD Quart Monde vient de recevoir un avis favorable du Conseil économique et social. En quoi consiste-t-elle, comment se démarque-t-elle dans le paysage déjà très dense des actions en matière d’insertion, et comment la communauté RH peut-elle s’en saisir ?